Zautos974
zautos974

A la Une

Un français Simon Pagenaud, remporte la légendaire course des 500 miles d'Indianapolis…

Simon Pagenaud ( team Penske) est devenu dimanche le premier Français à remporter les mythiques 500 miles d’Indianapolis depuis Gaston Chevrolet en 1920. L'événement, considéré par les américains comme « le plus grand spectacle de compétition automobile » est l'une des trois courses les plus prestigieuses au monde avec le Grand Prix de Monaco et les 24 Heures du Mans.


Les 500 miles d'Indianapolis voient le jour en 1911 et comme l'espéraient ses créateurs, devient rapidement la référence des courses américaines, sa durée exceptionnelle ainsi que le caractère du circuit (un long quadrilatère de 2,5 miles recouvert de briques) en faisant un test impitoyable pour les machines. Contrairement à une épreuve classique qui dure un week-end, les 500 Miles d'Indianapolis s'étalent sur trois semaines de festivités. Le dimanche de la course, après le traditionnel défilé des pilotes et l'hymne américain, les 33 concurrents démarrent leur moteur en entendant le fameux « Ladies and gentlemen, start your engines ». Les 33 pilotes se placent alors derrière la pace car et  forment onze lignes de trois voitures en attendant que la course soit lancée. Le vainqueur de la course rejoint Victory Lane avec sa voiture, le cercle des vainqueurs, où seul le premier et son équipe sont autorisés à accéder. Dans les courses américaines, et tout particulièrement à Indianapolis, le podium n'existe pas, et seul le vainqueur est honoré. Il reçoit le Borg-Warner Trophy, grande coupe sur laquelle sont sculptés les visages de tous les précédents vainqueurs de la course.
Il reçoit également une bouteille de lait dont il boit quelques gorgées une tradition qui remonte à 1936où le vainqueur Louis Meyer avait bu un verre de lait après la course, les producteurs locaux de produits laitiers, voyant là une belle opportunité publicitaire ont offert du lait aux vainqueurs depuis lors.
Simon Pagenaud est devenu le premier homme à remporter la même année le Grand Prix d'Indianapolis, les 500 Miles et en prime la pole position dimanche dernier, réalisant donc un Grand Chelem ! Après avoir commencé sa carrière par le karting en 1994, Pagenaud accède au sport automobile en 2001 grâce à sa victoire l'année précédente dans le « volant Elf ». Deuxième du championnat de Formule Campus en 2001, il passe l'année suivante en Formule Renault dans le championnat de France. Mais le sport automobile offre à cette époque en France peu de débouchés et il décide en 2005 de tenter l'aventure américaine. Au cours de l'hiver 2005-2006, il obtient plusieurs tests avec des écuries du championnat de Formule Atlantic lors en plein renouveau. Finalement engagé par l'écurie Team Australia, Pagenaud s'affirme dès le début de l'année comme l'un des hommes forts du championnat. Très régulier, il remporte le titre dès sa première saison dans la discipline. Après plusieurs « piges » dans différentes championnats, des participations avec l'écurie Peugeot notamment aux 24 heures du mans, il dispute en 2012 sa première saison en Indycar, la reine du sport automobile aux USA, s'illustre comme Rokkie (débutant ) de l'année avec plusieurs places d'honneur avant de remporter sa première cours l'année suivante. En 2015 il rejoint le team Penkse et décroche l'année suivante le titre de Champion du Monde en Indycar qui attire de plus en plus de grands pilotes issus de la f1 comme Fernando Alonso qui n'a pu - preuve de la difficulté des courses - se qualifier pour ces 500 miles.
Après une année blanche en 2018, il accumule cette saison les bons résultats. Sa victoire lors des 500 miles le fait entrer dans la légende du sport automobile américain auprès des plus grands
 

Lundi 27 Mai 2019
Jean Pierre Vidot
Lu 164 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Octobre 2019 - 10:35 Nouvelle BMW X1 : un restylage réussi !