Zautos974
zautos974

A la Une

Toyota : le grand retour de la Corolla !

Finie l'Auris, Toyota remet en selle une Corolla qui a fait les beaux jours de la marque à la Réunion. Cette 12 ième version marque en réalité le début d'une nouvelle ère pour le constructeur japonais dont la gamme bascule totalement vers l'hybride…


Corolla, Supra… Des noms qui avaient disparu de la gamme Toyota et qui reviennent sur le devant de la scène… De quoi raviver certaines émotions… Mais la version 2019 de la Corolla n'a plus rien à voir avec le passé. La dernière mouture de l'Auris en 2012, proposait cinq moteurs : deux essence de 99 et 122 chevaux, deux diesel de 90 et 124 chevaux et enfin un hybride de 136 ch qui a fini sur le territoire métropolitain par représenter 95 % des ventes. Ce qui a sans doute décidé Toyota à ne proposer que deux versions hybrides de 122 et 180 ch pour cette toute nouvelle Corolla.
Sur un segment C en chute libre à la Réunion (7,60 % des ventes), dominé par la 308 Peugeot et très sensible aux nouveautés, l'Auris avait du mal à rivaliser avec des modèles plus funs. Cette Corolla a tous les arguments esthétiques pour susciter l'envie, avec une face avant qui évoque la ligne catamaran et qui est apparue sur tous les derniers modèles de la marque (CH-R, Rav 4). Dotée de projecteurs leds, sa signature lumineuse est reconnaissable même la nuit. Plus longue, plus basse, plus large que l'Auris, ele propose un centre de gravité assez bas, gage de bonne tenue de route. Sa plate forme TNGA, utilisée depuis la Prius est également plus rigide.
A l'intérieur, peu de folies, mais une plus grande rigueur sur les assemblages et une meilleure qualité des matériaux, qui correspondent aux critères des clients européens, plus exigeants qu'ailleurs dans le monde. En termes de technologies, la Corolla s'inscrit dans l'ère du temps et propose un écran de huit pouces avec deux demi-compteurs au niveau de l'instrumentation. Mais toujours pas d'applications devenues pour certains incontournables comme Apple Car Play ou Androïd Auto. Dommage quand les compétences des entreprises asiatiques dans le domaine du numérique sont plus que reconnues. Ici, il s'agit essentiellement d'un problème de licence.
Concernant le coffre, Toyota annonce 361 l pour la version de 122 ch et 313 l pour la version de 180 ch en raison de batteries plus volumineuses. Ces deux motorisations sont disponibles sur le marché local. La plus puissante sera choisie par ceux qui veulent un peu plus de « peps » dans le trafic, notamment pour les reprises.
 

Trois niveaux de finition sont proposés sur le marché local. Minium représente l'entrée de gamme avec uniquement la motorisation de 122 ch. Mais elle est déjà très bien équipée avec notamment des feux leds, des vitres électriques, la climatisation bi-zone. Le niveau intermédiaire Graphite représentera le gros des ventes à la Réunion, avec une motorisation de 122 ch mais une dotation en équipements plus riche. Le niveau Platinium lui ne concernera que la version 180 ch et proposera une sellerie cuir et entre autres, un chargeur à induction pour votre smartphone. A noter que des versions Touring Sport (un break au look très dynamique, doté d'une meilleure capacité de chargement) sont disponibles dans des finitions Graphite et Platinium avec les mêmes motorisations.
A découvrir dans le réseau CMM automobiles à partir de 25 500 euros (Minium).


Mardi 28 Mai 2019
Jean Pierre Vidot
Lu 691 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Octobre 2019 - 10:35 Nouvelle BMW X1 : un restylage réussi !