Salon de Genève 2019

Skoda Kamiq : le successeur du Yéti…

C'est sur le segment des SUV que la concurrence est la plus forte et à l'intérieur même du groupe allemand VW aux multiples marques. Après le Kodiak et la Karok, voici le Kamik, dernier membre SUV de la famille Skoda.


LE KAMIK, PETIT FRERE DU KODIAK ET DU KAROK

Le Kamiq affiche des dimensions encore plus réduites que ses aînés: 4,24 m de long, 1,79 m de large et 1,53 m de haut. Sa face avant s'inspire du reste de la gamme SUV, mais possède un caractère qui lui est propre. Les feux arrière, en revanche, semblent identiques à ceux de la compacte Scala.
Le ligne est très proche de celle du concept car présenté ici même à Genève en 2018, avec des optiques avant à double étage. A l'arrière, les feux forment un C, là encore en deux parties, grâce aux réflecteurs placés en dessous des optiques. Enfin, on remarque sur le hayon le lettrage « Skoda » à la place du logo.
L'habitacle du Kamiq est épuré, et l'écran de 9,2 pouces dédié à l'infodivertissement est le seul élément qui saute vraiment aux yeux. Le design se montre ainsi bien plus moderne et valorisant que sur le grand frère Karoq, avec un traitement très horizontal et un large bandeau, qui peut se parer de diverses finitions. En cochant quelques options, le Kamiq peut se transformer en véhicule de gamme supérieure.
Côté motorisations, on retrouve, en essence, comme sur les autres marques du groupe germanique, le 3 cylindres 1 litre TSI décliné en deux niveaux de puissance (95 ch ou 115 ch) et le 4 cylindres 1,5 litre TSI qui développe 150 chevaux. Le gazole n'a plus qu'un seul représentant: le 4 cylindres 1,6 TDI de 115 ch. En revanche, contrairement au concept Vision X, le Kamiq ne se dotera pas d’une transmission intégrale, et encore moins de motorisation hybride, la plateforme MQB A0 ne le permettant pas.

LE CONCEPT VISION X POURRAIT S'APPELER KOSMIK

Chez Skoda, on aime la lettre K pour ses SUV et le concept Vision X pourrait prendre le nom à son lancement de Kosmik. Ils 'agit d'un SUV quatre-portes au profil de coupé reposant sur la plateforme modulaire MEB du groupe. Le crossover arbore une allure résolument sportive avec un capot bombé et nervuré au-dessus d'une large calandre encadrée par des feux étirés.
Le concept Skoda Vision X dispose d’une motorisation hybride. Il associe un moteur essence 1.5 TSI de 130 ch relié au train avant à un électromoteur de 21 kW (environ 30 ch) animant le train arrière. Cet attelage offre au Vision X une transmission intégrale et la possibilité de rouler en mode électrique sur 2 km.
Une version toute électrique est également au programme avec deux moteurs électriques, un par essieu, fournissant ensemble 306ch et une transmission intégrale. Skoda annonce 5,9s pour passer de 0 à 100 km/h mais une vitesse de pointe de seulement 180 km/h. La batterie 83 kWh permettra une autonomie de 500km .

Jeudi 7 Mars 2019
Jean Pierre Vidot
Lu 122 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Mars 2019 - 19:17 Salon de Genève : Des voitures d'exception…