Zautos974
zautos974

Z'actus local

MANIF CONTRE LES TAXES : Les raisons de la colère !

Pour tenter de calmer le peuple, le Premier Ministre a annoncé un renforcement du montant des primes pour inciter les propriétaires de voitures polluantes à changer de véhicule. Localement, la Région qui a la responsabilité des taxes promet aussi quelques efforts en faveur des ménages les plus défavorisés…


Le gilet jaune de votre voiture, le symbole du mécontentement…
Le gilet jaune de votre voiture, le symbole du mécontentement…
Une super-prime à la conversion pouvant aller jusqu'à quatre mille euros. C'est la mesure phare des nouvelles aides promises par l'Etat en faveur des ménages les plus modestes, estimés à 20% de la population. Ces 4.000€ pourront servir à acheter un véhicule plus récent et plus propre, qu'il soit neuf ou d'occasion. Elle intègrera le dispositif existant de primes à la conversion, toujours financé à 100% par l'Etat. Le gouvernement tablait initialement sur 500.000 primes distribuées sur cinq ans. En 18 mois, 280.000 primes ont déjà été versées. Aussi la prévision a-t-elle été revue à la hausse pour s'élever à un million sur le quinquennat. Mais les critiques se sont élevées dès l'annonce de cette mesure car cette prime pourra être utilisée pour acheter des véhicules neufs ou d'occasion, essence ou… diesel. Alors que l'un des objectifs de l'Etat et d'éradiquer les diesel jugé le plus polluant et le plus nocif pour la santé en raison du rejet des microparticules, les NOx.
Localement, c'est la Région qui gère le dossier carburant, qui décide des taxes (entre 40 et 60% selon) et les récupère. Un montant d'environ 1,6 milliards d'euros en 2017 dont une partie sert à financer le fonds routier, l'autre part étant redistribué aux communes une fois les divers prestataires payés (importation, stockage, distribution). Là aussi, l'une des volontés de la Région est de fortement augmenter le montant des taxes pour de multiples raisons mais la principale étant que la collectivité a besoin d'argent pour financer, selon ses opposants son train de vie et les grands travaux, NRL en tête. Et face au mécontentement des usagers, la Région a annoncé la création d'un fonds de compensation de 10 millions d'euros qui profitera aux ménages les plus démunis par le biais d'un chèque carburant de 100 euros (sur lesquels la Région devrait récupérer entre 40 et 60 de taxes ?). Seraient concernés environ 100 000 familles Réunionnaises. Des mesures complémentaires vis à vis des entreprises, artisans, auto-entrepreneurs sont également prévues tout comme l'installation de bornes de recharge électriques supplémentaires (alimentées par photovoltaïque ?) et des exonérations de taxes (octroi de mer) sur les véhicules hybrides. De quoi, pour le Président de la région, accélérer la transition écologique voulue par le gouvernement et arriver, sur le plan local à une autonomie énergétique. Pas sûr que toutes ces belles paroles aient un impact sur ceux qui demain samedi 17 novembre vont protester contre une vie de plus en plus chère et pour qui les taxes sur le carburant - sans autre alternative pour eux que se déplacer en voiture - sont la goutte qui fait déborder le vase…


 

Vendredi 16 Novembre 2018
Jean Pierre Vidot
Lu 49 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Février 2019 - 14:45 Audi Q3 : redevenir le meilleur ! (vidéo)