Zautos974
zautos974

A la Une

EN ROUTE AVEC… la nouvelle BMW série 1 : Changement de cap !

En la voyant, on se dit qu'elle ressemble étrangement à l'une de ses cousines allemandes. Son lancement en 2004 avait pour but de permettre aux jeunes d'accéder à l'univers Premium. 15 ans plus tard et après deux versions en trois en cinq portes qui ont vu s'élever son niveau de prestations, la Série 1 versus 2019 change de cap en devenant plus habitable et confortable. Et ce au prix d'une véritable remise en cause technologique et philosophique…


PLUS LARGE, MOINS LONGUE, GRACE A UNE NOUVELLE IMPLANTATION DU MOTEUR…

La double calandre à l'avant a grandi comme l'ensemble de la voiture
La double calandre à l'avant a grandi comme l'ensemble de la voiture
Une BMW sur trois vendue à la Réunion par le groupe Mauricien Leal est une Série 1. D'où l'importance de ce modèle qui s'est vendu à plus de 150 exemplaires en 2018 avec comme pour l'ensemble des importateurs une fin d'année peinte en jaune. Cette troisième génération baptisée F40 est donc primordiale pour l'importateur qui bénéficie d'une toute nouvelle plate forme et d'un changement de cap sur les plans technique et philosophique. Finie la position longitudinale du moteur pour une implantation transversale qui diminue la longueur du véhicule mais lui permet de gagner en largeur donc en habitabilité pour ses occupants. Terminé également le mode propulsion pour une traction, qui a également pour effet de ne plus permettre à la petite bavaroise d'avoir une répartition des masses idéale et équilibrée 50-50  entre l'avant et l'arrière. Plus également de versions 3 portes… Des choix qui pourront choquer certains puristes mais qui pour la grande majorité des clients de cette catégorie n'ont guère d'importance pour peu que les fondamentaux du quotidien (image, confort, agrément) soient respectés. Et c'est le cas…

ESTHETIQUE, EQUIPEMENTS, ELLE CONTINUE DE MONTER EN GAMME… MAIS N'EXISTE PLUS QU'EN 5 PORTES…

Un intérieur au design moderne et épuré
Un intérieur au design moderne et épuré
Visuellement, la nouvelle Série 1 change… De volume tout d'abord, un peu plus courte, plus large, plus compacte, avec une double calandre qui a grandi et l'apparition de « air curtains » sur la calandre et des nervures sur le capot.
L’implantation transversale du moteur a permis d’améliorer l’espace à bord. Deux adultes peuvent désormais voyager confortablement à l’arrière (avec la présence, toujours du tunnel central dédié à la transmission intégrale des motorisations haut de gamme), sans que les genoux tapent sur les dossiers des sièges avant. La banquette est également plus confortable et le volume de chargement gagne 20 litres pour atteindre 380 litres.
Le profil est un peu plus fluide grâce à un arrière dynamique et la présence d'un becquet esthétique et fonctionnel. Les passages de roues sont plus proéminents afin d’accueillir des jantes de 19 pouces. La double sortie d'échappement, le diffuseur d'air arrière n'existeront que sur les motorisations supérieures à 150 ch. Des phares à leds (adaptatifs et directionnels sur la version la plus haute) font également leur apparition.
 

UNE PRESENTATION MODERNE ET LES DERNIERES TECHNOLOGIES…

Un contenu technologique digne des modèles supérieurs de la gamme
Un contenu technologique digne des modèles supérieurs de la gamme
La nouvelle Série 1 propose une présentation moderne (écran tactile de 10,25 pouces, compteurs numériques…) et une qualité perçue de bon niveau. Mais comme toujours chez les constructeurs allemands, la grande majorité des équipements technologiques est proposée en option. Cinq niveaux d'équipements sont disponibles dans la gamme Réunion : Lounge, Sport, M Edition, Luxury Line et M Technic la différence en terme d'équipements entre la première et la version la plus haut de gamme étant de 16 000 euros à motorisation égale. Pour bénéficier des technologies qui existent sur les modèles supérieurs comme le « gesture control » (commande gestuelle qui permet de répondre à un appel, d'augmenter ou de baisser le son),  les feux à led adaptatifs, le « live cockpit pro », il faudra allonger la facture.

A l'ESSAI, ON EST AU VOLANT D'UNE BMW…

Un comportement fluide et dynamique
Un comportement fluide et dynamique
Notre version d'essai d'une joli couleur rouge qui devrait plaire dans l'île, avec sous le capot le 116d, à savoir un trois cylindres diesel, 1,5 litres de cylindrée de 116 ch et 270 Nm de couple. Le niveau d'équipement intermédiaire, M Edition, est celui qui devrait à la Réunion représenter le coeur des ventes avec le minimum syndical. Pour avoir par exemple le Carplay, disponible quasiment de série chez ses rivales, il faudra passer au niveau supérieur et allonger la facture de 8000 euros. Mais le pack M Sport est assez sympa avec de belles jantes de 18 pouces et son spoiler M. La console centrale avec la molette permettant les différents réglages multimédias ainsi que les modes de conduite (sport, confort et perso) vient rehausser le niveau de qualité perçue.
La position de conduite, parfaitement ajustable est irréprochable et seuls les habitués sauront qu'elle est rehaussée de quelques centimètres par rapport à l'ancienne version. Peu vibrant au ralenti, le 3-cylindres reste discret en ville et ne rechigne pas à monter dans les tours dès qu'on le sollicite sur des parcours un peu plus roulants, tout en restant relativement sobre. Il n’a eu en effet besoin sur notre parcours que de 5,4 l/100 km de gazole sur les longs trajets et de 5,7 l en moyenne. Le 1.5 diesel paraît plus vaillant que ses petits 116 ch laissent supposer. Il relance efficacement. Sans être un foudre de guerre, il se montre sympa à conduire sur les petites routes sinueuses de l'île avec avec une direction incisive même si elle reste un peu lourde… et l'arrière qui enroule juste ce qu’il faut dans les virages serrés.

TOUS LES INGREDIENTS D'UNE BEHEME SONT PRESENTS…

Pour certaines options comme le Carplay il faudra monter en gamme
Pour certaines options comme le Carplay il faudra monter en gamme
Une grande majorité de possesseurs de Série 1 ne savaient pas jusque là qu'ils conduisaient une propulsion, assure-t'on chez BMW. Ce choix, avant tout économique et destiné à répondre à la concurrence côté tarifs devrait être payant car outre ces changements d'ordre technique qui ne décevront que les puristes, tous les ingrédients qui font une « Béhème » sont bien présents.
A découvrir et essayer chez Leal Réunion à partir de 34900 € (prix du modèle essayé, 116 d M Edition : 42900 €).

Jeudi 31 Octobre 2019
Jean Pierre Vidot
Lu 414 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Novembre 2019 - 16:32 Quel avenir pour la carte Opel à la Réunion ?