Zautos974
zautos974

A la Une

Contrôle technique : durcissement prévu le 1 ier juillet…

Reporté de six mois suite à la crise des gilets jaunes, le contrôle technique automobile va se durcir au 1 ier juillet de cette année. Il va toucher directement les automobilistes qui n'ont pas d'autres solutions que de rouler dans de vieilles voitures par des mesures fiscales destinées à réduire le nombre de voitures polluantes sur les routes…


La contre-visite pourrait devenir payante
La contre-visite pourrait devenir payante
Prévu en début d'année, la mise en place du nouveau contrôle technique a été repoussée de quelques mois et devrait entrer en vigueur au 1 ier juillet, dans quelques semaines. Et il ne joue pas dans la demi-mesure : opacité des fumées, particules émises, seuil d'émissions il va se montrer particulièrement contraignant vis à vis des diesels les plus polluants.
Les fumées émises par l'échappement des véhicules vont être plus contrôlées pour « sortir les véhicules les plus polluants du parc automobile ». Il n'y aura donc pas d'autre solution pour les propriétaires de ces véhicules  de procéder au nettoyage régulier des moteurs, des filtres à particules ou encore de la fameuse vanne EGR, aujourd'hui très répandue sur les moteurs diesel mais aussi les moteurs essence récents. Leur encrassement provoque une hausse des émissions polluantes du véhicule et pourra conduire à un refus de validation du contrôle technique.
Mais ce durcissement va se concrétiser également par l'augmentation du nombre de points de contrôle avec obligation de réparation dans un délai de deux mois suivi d'une validation via une contre-visite : de 177 points à 340, portant notamment sur les freins (état des disques et des plaquettes).
Du coup, la durée du contrôle technique sera plus longue d'une quinzaine de minutes par rapport à aujourd'hui : de 30 à 45 minutes pour un contrôle complet, avec une augmentation du tarif qui passerait à 80 euros. Et mauvaise nouvelle supplémentaire, la contre-visite pourrait elle aussi devenir payante…

Mercredi 15 Mai 2019
Jean Pierre Vidot
Lu 4904 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Novembre 2019 - 16:32 Quel avenir pour la carte Opel à la Réunion ?