Zautos974
zautos974

Z'actus natio

BMW M850i NIGHT SKY : Exclusive !

Pour réaliser une version unique de la M850i le département de personnalisation de BMW est allé puiser son inspiration dans l'espace. Non seulement le ciel étoilé est le thème de la finition du coupé, mais certains matériaux employés proviennent directement de météorites. La voiture a été baptisée M850i Night Sky.


Le département de personnalisation BMW Individual a en effet réalisé un exemplaire unique du récent coupé 850, à l'intérieur duquel il a inséré un matériau plus que rare à certains endroits. Le placage à la base de la console centrale, la molette du système iDrive, le bouton de démarrage, de même qu'une partie du pommeau du levier de vitesses, sont ainsi constitués de fragments de météorite.
Ce n'est pas par hasard si ce modèle a été présenté dans la nuit du 3 au 4 janvier.  En effet, une intense pluie de météores a fait étinceler le ciel. Ces étoiles filantes sont liées au passage de la Terre sur l'orbite de l'astéroïde 2003 EH. Ses fragments sont attirés par notre planète et finissent par brûler en entrant dans notre atmosphère. Il arrive parfois que de plus gros morceaux se frayent un chemin à travers notre bouclier protecteur. Ils tombent alors sur le sol sous forme de météorites. Certains éléments arborent une finition reprenant un motif appelé Widmanstätten, un entrelacement géométrique de lignes que l'on trouve sur certaines roches météoritiques. Ce dessin a également été appliqué sur le ciel de toit, la partie centrale des sièges, les rétroviseurs extérieurs et même les disques de freins. Le tunnel central reçoit une finition noir laqué et des LED évoquant le ciel nocturne. La sellerie en cuir mêle blanc, gris et bleu foncé. Pour que le coupé évoque l'espace de l'extérieur BMW a combiné deux teintes de carrosserie, à savoir un noir non métallisé comme base et un bleu métallisé « San Marino » par-dessus avec un effet dégradé le rendant plus visible sur la partie inférieure de l'auto. Trois couches de vernis comportant différentes particules pigmentées ont ensuite été ajoutées. La firme bavaroise a utilisé pour cette voiture l'impression 3D, afin de réaliser des étriers de frein en aluminium 30% plus légers que les étriers standard.



Lundi 7 Janvier 2019
Jean Pierre Vidot
Lu 114 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 4 Mars 2019 - 11:52 La Mercedes AMG GT R Roadster : Radicale !