A la Une

50 ième Tour auto de la Réunion : des problèmes à l'assistance de Saint-Paul, vendredi soir, en perspective…

L'un des points forts d'un rallye, c'est l'assistance. Le lieu où les bobos aussi bien des voitures que des équipages se réparent, où il est possible avec son team de prendre du recul, d'analyser les choses, de vérifier une nouvelle fois que tous les voyants sont au vert avant de reprendre le combat. Problème en perspective vendredi soir pour la première assistance de ce Tour auto, prévue sur le parking du Stade de Saint-Paul à deux reprises, 19h43 et 22h14 pour la première voiture. Au même moment, à quelques centaines de mètres de là, le parc Expobat accueille le « festiworld »…


Une assistance Tour auto, c'est plus de 300 fourgons, camions, voitures qui se positionnent sur un site plusieurs heures avant le passage des voitures. Pas sûr que le parking du Stade de Saint-Paul puisse accueillir à la fois les visiteurs de Festiword et la caravane du Tour…
Une assistance Tour auto, c'est plus de 300 fourgons, camions, voitures qui se positionnent sur un site plusieurs heures avant le passage des voitures. Pas sûr que le parking du Stade de Saint-Paul puisse accueillir à la fois les visiteurs de Festiword et la caravane du Tour…
Festiworld, c'est un événement qui revient régulièrement pendant les vacances scolaires dont le principe est simple et efficace : il s'agit de venir faire la fête en famille ou entre amis dans ce qui se veut être le plus grand parc d'attractions de La Réunion, du 23 au 28 juillet, chaque jour de 10 heures du matin à minuit. Manèges ainsi que animations, concerts, et d'autres surprises ... sont au programme avec la venue de quelques milliers de personnes et autant de voitures d'autant plus que ce vendredi là des concerts avec quelques pointures locales sont prévus.
C'est sur ce même site que les assistances de la première étape du Tour auto vont s'installer. Plus de 300 fourgons, camions, voitures avec des tentes, des groupes électrogènes, des garages improvisés où l'on va réparer les voitures, faire la cuisine pour donner un temps de repos et de récupération aux voitures et équipages.
Pas sûr que la cohabitation, au niveau du nombre de places, puisse s'effectuer dans de bonnes conditions. Plusieurs équipages ont signalé ce qui risque d'être un véritable problème aux organisateurs. Ces derniers, contactés, nous ont fait savoir que pour le moment aucun « additif » au règlement n'était prévu.

Jeudi 25 Juillet 2019
Jean Pierre Vidot
Lu 2692 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Novembre 2019 - 09:31 Tintin au paradis…