A la Une

50 ième Tour auto : Départ ce soir du Barachois, fais péter !!! (vidéo)

50 ans après la victoire de Maurice Payet (baptisé Tintin par les intimes), lors du premier Tour auto en 1969 (photo), les organisateurs, concurrents, assistances et spectateurs sont sur le pied de guerre à quelques heures du coup d'envoi de cette édition 2019. Les bolides eux ont passé leur « visite médicale » au petit Stade de l'Est. Les vérifications techniques où l'on vérifie la conformité des voitures tant au niveau de la sécurité (arceaux, extincteurs, combinaisons, casques) que de la catégorie (groupe, classe) dans lesquelles ils sont inscrits… et administratives où les équipages doivent eux être en conformité avec les règles de la Fédération…


Après les vérifications administratives et techniques, direction le parc fermé du Barachois pour les bolides où ils attendront patiemment 18h30, heure de départ de la première voiture vers la spéciale de la Montagne.
- ES1: La montagne         10.20km         19h08
Fermeture de la route à 17h30, ouverture à 21h45

On peut regretter que la légendaire spéciale de Trois Bancs, sur la route de la Montagne qui domine Saint-Denis ne soit pas au programme. Mais difficile de sécuriser ces trois kilomètres de montée qui pourraient attirer plusieurs milliers de spectateurs à moins d'interdire à ces derniers d'y monter. Direction dont la spéciale de la Montagne dont le gros morceau est la Ravine à Malheur où le spectacle son et lumière est garanti pour ceux qui auront le loisir de s'y enfermer.
19 h 43 - Assistance au Stade PJ Bénard à Saint-Paul
Cela risque d'être compliqué pour s'y rendre car se déroule au même moment le festiword et quelques concerts de Stars locales à Expobat. Les assistances pour éviter tout problème et s'y installer le plus confortablement possible devraient s'y rendre en fin d'après-midi. Mais le risque d'embouteillages reste important même si on devrait mobiliser pas mal de monde côté organisation pour fluidifier le trafic.
- ES2: Bois de nèfles         9.90km         20h31
Fermeture de la route à 19h00, ouverture à 23h45

Cette spéciale, déjà empruntée en 2010, débute après le village de Bois de Nèfles sur l'étroit et piégeux chemin Hoarau avant de tourner à gauche sur le chemin Feoga n°2 et ses parties en béton. Un chemin agricole avec la présence de plaques de terre dues au passage d'engins agricoles qui s transformeront en boue en cas de pluie. L'arrivée se fait du côté de la Petite France. Pas de répit ensuite pour les équipages qui vont se rendre directement à la spéciale suivante.
- ES3: Lon-Mon-Poy        14.20km         21h34
Fermeture de la route à 20h00, ouverture à 00h30
Le gros morceau de cette première étape, très techniques et qui a été baptisée du nom d'une « boutique chinois » qui se trouve à proximité et qui figure dans l'album de Michel Vaillant « Rallye sur un Volcan ». Le CD 22 va se faire en descente avec quelques épingles spectaculaires avant de filer sur un CD 13 très rapide où la puissance devrait faire la différence. Cette spéciale se termine par la mythique descente des Colimaçons, sur sa partie haute, avec quelques épingles qui promettent d'être spectaculaires.
22 h 14 - Assistance au Stade PJ Bénard à Saint-Paul
Une assistance de 30 minutes qui aura une grande importance puisque le lendemain, entre le départ du Barachois et la spéciale des Radiers, seule une zone de ravitaillement en carburant et pneumatiques sera autorisée…
Arrivée au Barachois à 23h14

La retour d'anciens comme Richard Chauvineau

Cela faisait 12 ans, qu'il n'avait pas remis les pieds dans un baquet de course. Mais l'envie a été trop forte, une 206 rachetée à un ami, entièrement refaite à neuf et voici Richard Chauvineau de retour dans la catégorie F2000 13, celle où il y a le plus de concurrents. La bagarre sera belle avec à ses côtés la fille de son co-pilote habituel Erick Fontaine…

Vendredi 26 Juillet 2019
Jean Pierre Vidot
Lu 844 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Novembre 2019 - 09:31 Tintin au paradis…